Kevin Knight

«J’ai commencé à m’impliquer dans le domaine de la ringuette quand je suis parti à la recherche d’un sport pour ma fille de sept ans, Maggie. Nous avons trouvé une publicité pour la ringuette, et à cette époque, à London, la ringuette pour la catégorie moustique était gratuite, ce qui constituait une excellente promotion pour inciter les parents à inscrire leur fille à ce sport. Et quand ma deuxième fille Leah a eu sept ans, nous l’avons également inscrite à la ringuette. Et elles ont toutes les deux aimé jouer à la ringuette pendant de nombreuses années. J’ai participé à l’organisation du Championnat du monde de ringuette des moins de 19 ans en 2012, et maintenant à celle du Championnat canadien de ringuette de 2016. London dispose de nombreux bénévoles et organisateurs exceptionnels, ce qui rend possible l’organisation d’événements de grande envergure de ringuette. De plus, la Ville a d’excellentes installations et les fans de ringuette de London sont très enthousiastes à l’idée de soutenir ces événements. Ce que j’aime le plus dans l’organisation de ces tournois, c’est de voir la passion et l’excitation des joueuses, ainsi que l’enthousiasme de tous les fans qui viennent à London assister à des parties du sport le plus rapide sur la glace. Si j’avais à choisir un souvenir préféré, j’opterai pour la victoire d’Équipe Canada Est au Championnat du monde de ringuette des moins de 19 ans en 2012. Les joueuses d’Équipe Canada étaient si excitées! Et le lendemain, le quotidien de London, le London Free Press, a publié une photo mettant en vedette la Canadienne Samantha Nosal et la Finlandaise Vilma Virta. On pouvait constater que Sammy était aux anges, tandis que Vilma, même si elle pleurait encore, applaudissait les membres de l’équipe canadienne alors qu’elles recevaient leur médaille. Selon moi, cela démontrait parfaitement l’énergie et l’esprit sportif qui régnaient pendant tout ce tournoi.» – Kevin Knight (London, Ontario)

Kevin Knight

Associations Provinciales