Marilyn Caenen

«Quand j’ai déménagé avec ma famille dans une nouvelle ville, j’ai cherché un sport d’hiver que je pouvais pratiquer. J’ai répondu à une publicité demandant des joueuses récréatives de ringuette, et j’ai eu la piqûre dès que mes patins ont touché la glace! J’ai commencé à jouer en défense, mais je me suis bientôt rendue compte que tout ce patinage ne formait pas un bon mélange avec ma condition d’asthmatique, alors j’ai joué gardienne de but. Après avoir joué à la ringuette de loisirs pendant six ans, nos filles se sont jointes à une ligue de huit équipes. Le lien qu’on développe avec nos coéquipières, et l’esprit sportif du groupe, sont fantastiques! Tous les tournois où nous avons été ont été très divertissants, mais le plus spécial de tous était celui de Markham, qui s’appelait ‘Midnight Madness’ («Folie de minuit»). Et nous avons joué à la ringuette toute la nuit, et dormi pendant la journée! Le plus gros défi quand on est gardienne de but, cest d’essayer d’arrêter l’anneau et de l’empêcher de rentrer dans le but en sifflant à mes oreilles, surtout quand les jeunes joueuses énergiques effectuent des tirs violents. À la fin de la saison 2016, à 73 ans, et après avoir joué pendant 24 ans bon an mal an, j’ai décidé de prendre ma retraite. Mon message à tout le monde : On n’est jamais trop vieux pour essayer quelque chose de nouveau!» – Marilyn Caenen (Kitchener, Ontario)

Marilyn Caenen

Associations Provinciales