Meredith Tulloch

«J’ai commencé à jouer à la ringuette alors que j’avais quatre ans seulement. Et maintenant, treize ans plus tard, c’est encore mon sport favori et ma plus grande passion. La ringuette m’a permis de devenir une leader pleine de confiance, et de nouer de nombreuses amitiés pour la vie. Mes souvenirs de ringuette sont une collection de petites choses, comme d’être avec mes amies dans des hôtels pendant des tournois de ringuette. Mais il y a aussi des souvenirs plus marquants comme d’avoir remporté le Championnat provincial il y a longtemps, avec mon équipe de moins de 12 ans de l’Association de ringuette de Bedford. Je fais de la compétition au niveau AA depuis que j’ai quatorze ans. J’ai eu la chance de participer aux championnats canadiens à Regina et à London. Et cette année, je vais me rendre à Leduc en Alberta avec mon équipe pour représenter la Nouvelle-Écosse à cette fantastique compétition qu’est le Championnat canadien de ringuette. Beaucoup de gens m’ont aidée à me rendre là où je suis aujourd’hui dans ma vie. J’ai eu le privilège d’être entraînée par des entraîneurs inspirants et attentionnés, et l’une d’entre eux était ma mère, qui m’a poussée à atteindre mes objectifs. Non seulement la ringuette m’a permis de réussir certains accomplissements dans ce sport, mais elle m’a aussi ouvert des portes dans d’autres sports. En effet, après avoir été libérée par mon équipe des Jeux d’hiver du Canada alors que j’avais quinze ans, j’ai pu faire la transition vers un autre sport, le patinage de vitesse. En trois mois, j’appris à patiner avec des lames incroyablement longues et j’ai participé aux Jeux d’hiver du Canada à Prince George, et adoré chaque seconde de cette expérience. Mais j’ai bénéficié de cette opportunité grâce à ma participation à la ringuette. Faire du patinage de vitesse m’a aussi permis de m’améliorer à titre de joueuse de ringuette, parce que j’ai appris tous les petits détails relatifs au patinage. Après toutes ces années, j’essaie encore d’être la meilleure possible et d’en apprendre tous les jours davantage sur le sport que j’aime tant.» – Meredith Tulloch (Bedford, Nouvelle-Écosse)

Meredith Tulloch

Associations Provinciales