Phyllis Sadoway, entraîneure de ringuette de longue date, reçoit le Prix Geoff Gowan pour l’ensemble des réalisations

Le 8 novembre – Ce soir, lors du Gala des prix du leadership sportif Petro-Canada, l’Association canadienne des entraîneurs (ACE) rendra hommage à l’entraîneure de ringuette de longue date Phyllis Sadoway avec le Prix Geoff Gowan pour l’ensemble des réalisations.

Le Prix Geoff Gowan pour l’ensemble des réalisations souligne le dévouement de toute une vie à l’entraînement et à la formation des entraîneurs. Il est décerné à une personne qui a présenté une image publique positive du métier et mis en valeur le rôle des entraîneurs auprès de la population canadienne, en plus d’être un modèle pour les futures générations d’entraîneurs. Le prix a été créé en 1996 en l’honneur de l’ancien président de l’ACE, Geoffrey Gowan, C. M., Ph. D. Le trophée est exposé au Panthéon des sports canadiens, à Calgary, où le lauréat sera mis en vedette pendant l’année. Les précédents récipiendaires comprennent, entre autres, l’entraîneure de patinage artistique Manon Perrault, EPA, et l’entraîneur de plongeon Dany Boulanger.

« Mme Sadoway a contribué de façon monumentale à la croissance de la ringuette au Canada », a déclaré Paul Carson, président du conseil d’administration de l’ACE. « Son amour du sport et son dévouement à la formation de ses entraîneurs ont laissé une marque indélébile sur toute la communauté de la ringuette. Sa facilité à communiquer avec les athlètes et les entraîneurs est légendaire. En obtenant son diplôme avancé en entraînement du PNCE, après avoir été intronisée au Temple de la renommée de Ringuette Canada, elle nous a montré la véritable signification de l’apprentissage continu. C’est un honneur pour nous de remettre à Mme Sadoway le Prix Geoff Gowan pour l’ensemble des réalisations. »

« Je suis à la fois honorée et touchée de recevoir ce prix », a dit Mme Sadoway. « Je suis choyé de faire partie d’un groupe d’entraîneurs aussi prestigieux. À mon avis, un bon entraînement ne se résume pas au développement du talent sportif; il implique également la transmission de valeurs positives qui guident l’athlète vers de nouveaux sommets, sur la patinoire et en dehors de celle-ci. Je pense aussi que les bons entraîneurs ne cessent jamais d’apprendre, non seulement pour se tenir au courant des nouvelles techniques d’entraînement, mais aussi pour remettre en question leurs propres perceptions et acquérir de nouvelles connaissances.

Entraîner a été un grand plaisir dans ma vie et je remercie chacun des athlètes, administrateurs, parents et bénévoles que j’ai rencontrés dans le cadre de ma carrière. Je remercie également Ringuette Canada d’avoir proposé ma nomination. »

Associations Provinciales