Bourses d’études de Ringuette Canada

Ringuette Canada a le plaisir d’annoncer les noms des récipiendaires des 22e bourses d’études annuelles Agnes Jacks et des 20e bourses d’études annuelles Cara Brown Ringuette.

Les boursières Agnes Jacks sont Malia Gee (Regina, SK) Cassidy Meyer (Taymouth, NB) Brooklyn MacInnis (Souris, PEI) Talia Russouw (Kelowna, BC) Brynn Stevenson (Lethbrdige, AB).  Les récipiendaires des bourses d’études Cara Brown Ringuette sont Kaylee Davies (Steinbach, MB) et Lauren Court (Tillsonburg, ON).

Membre de l’Ordre du Canada, Agnes Jacks, qui est malheureusement décédée le 1er avril 2005, était l’épouse de Sam Jacks, qui a inventé le sport de la ringuette en 1963 à North Bay, en Ontario. Bien que le sport ait perdu la main directrice de M. Jacks à la suite de son décès prématuré en 1975, la communauté de la ringuette a continué de bénéficier grandement du dévouement et de l’enthousiasme d’Agnes pour la promotion du sport, et la communauté de la ringuette a revendiqué à juste titre Mme Jacks comme sa propre ambassadrice de bonne volonté. La bourse d’études Agnes Jacks est décernée à des joueuses de ringuette, des entraîneurs ou des officiels qui ont fait preuve d’un excellent rendement scolaire et d’un engagement envers le sport de la ringuette. Les récipiendaires reçoivent une bourse de 1 000 $ pour leurs études postsecondaires.

Cara Brown a joué à la ringuette de compétition à Sudbury et à Calgary et a participé à 17 championnats canadiens de ringuette,  elle a remporté neuf médailles d’or et a été nommée à l’équipe d’étoiles 12 fois.  Cara a également été capitaine d’équipe au Championnat du monde de ringuette en 1990, 1992 et 1994. Cara Brown a été intronisée au Temple de la renommée de Ringuette Canada dans la catégorie des athlètes.  La bourse d’études de ringuette Cara Brown a été créée à l’origine pour reconnaître l’engagement de Cara dans la ringuette et elle est attribuée à une ringuette inscrite qui joue activement à la ringuette au niveau de l’élite, qui entre pour la première fois à temps plein dans une université canadienne, qui combine l’excellence académique et une moyenne minimale de B avec un fort engagement dans le sport de la ringuette. ‘Cette bourse vise à atténuer les difficultés financières que rencontrent les étudiants qui tentent de concilier leurs engagements en tant qu’athlètes et en tant qu’étudiants. Si cela signifie que vous continuez à jouer à la ringuette tout en poursuivant vos études, alors j’aurai accompli ma mission’. – CB.   Les récipiendaires reçoivent une bourse de 1000 $ pour des études postsecondaires.

 

Associations Provinciales