Beth Veale

«Pour moi, la ringuette, c’est synonyme de famille. Non seulement mes parents m’ont encouragée, ainsi que mes soeurs, à pratiquer ce «nouveau» sport dans les années 1970, mais ils ont aidé à entraîner et à gérer nos équipes, siégé à des comités, nous ont conduites à des séances d’entraînement et à des parties, ont pelleté la neige à la mi-temps, nous ont apporté des chocolats chauds pour nous réchauffer, et surtout, ce qui est le plus important, nous ont donné confiance en nous. J’ai adoré jouer à la ringuette. J’ai adoré ce sport, le jeu, faire partie d’une équipe, faire de la compétition, participer à des aventures, mais surtout, j’ai aimé les gens. Mes entraîneurs ont eu un impact vraiment positif sur ma vie. À tel point que je suis devenue entraîneure moi-même, et que je travaille maintenant au sein du comité de formation des entraîneurs de Ringuette Canada, afin de soutenir tous nos entraîneurs pour assurer que nos enfants bénéficient tous d’une expérience positive quand ils et elles vont jouer à la ringuette. Je savais que je voulais que mes enfants jouissent de tous les avantages que le sport peut leur apporter, et je suis extrêmement reconnaissante d’avoir pu partager mon expérience de la ringuette avec ma fille, Lindsay.  Les amitiés que nous avons nouées, les endroits que nous avons visités, et les leçons de vie que nous avons apprises grâce à la ringuette ont enrichi nos vies de multiples manières, et notamment elles ont eu une très grosse influence sur les carrières que nous nous sommes choisies. Chaque fois que j’entre dans une patinoire, je peux constater que je ne suis pas seule à croire que la ringuette est un sport fantastique. J’ai le coeur qui bat quand je vois la nouvelle génération de familles qui s’implique en ringuette, avec à sa tête ces incroyables joueuses de ringuette qui veulent partager avec leurs enfants les expériences positives qu’elles ont vécues au cours de leurs carrières de ringuette.» – Beth Veale (Dollard Des Ormeaux, Quebec)

Beth Veale

Associations Provinciales